L'ancienne rue Karkutsch qui porte aujourd'hui le nom de Saint Albert apparaît dans les plans de la ville de Szczecin. Elle est comprise dans le cadre du nouveau centre ville, planifié apres la liquidation des fortifications entourant la ville en 1873. La rue a été tracée au pied des anciennes fortifications et le long du cimetiere militaire. Sur les plans datant de 1874, elle portait le numéro 78, en 1891 la rue a pris le nom de Karkutsch. Le premier patron de la rue : Ferdinand Auguste Ludwig Karkutsch (1813-1891) était grossiste, il s'occupait du commerce du blé. Il appartenait a l'élite aisés qui dans la deuxieme moitié du XIXe s. offraient des subventions a la ville et prenaient soin de son développement. Sous l'administration polonaise a Szczecin, on a changé le nom des rues. En 1945, le patron de Karkutschstrasse est devenu ¦w. Wojciech (956-997). Il a été connu sous le nom d'Adalbertus. L'éveque de Prague, le moine bénédictin en Italie, convoqué a la mission par l'empereur Otto III, a été canonisé apres une mort martyre aux mains des Prussiens. La rue a subi non seulement un changement de nom mais aussi de superficie. Les logements quittés par les allemands, ont été habités les gens provenant de différentes parties de la Pologne : des terrains a l'est, derriere la ligne du Bug, du centre, de la Grande Pologne. Les Ukrainiens, les Bohémiens et les Juifs y ont aussi trouvé leur maison. Des appartement magnifiques, avec une disposition de pieces en enfilade ont été divisés et attribués a de nombreuses familles ce qui a provoqué une densité de population énorme sur une petite surface d'habitation. Meme si ce processus migratoire a duré longtemps, (jusqu'aux années cinquante), le sentiment d'insécurité accompagnait les habitants de Szczecin, inquiets de leur sort instable et provisoire. Malgré cela, la reconstruction de la ville détruite par la guerre a été entamée. La rue, située au centre de la ville, dont le patron a été d'abord mécene d'art et ensuite saint martyre, touche de pres l'histoire contemporaine de la Pologne. La Place Zwyciêstwa, dans les années quatre-vingt, a été l'endroit des manifestations de jeunes travailleurs et d'étudiants. En 1999, une messe somptueuse, célébrée sur la Place Zwyciêstwa, située entre les deux églises de St Albert et du Sacré Coeur, a inauguré la présence du corps de l'OTAN a Szczecin.

   
 

Chronique des événements majeurs de l'histoire de Szczecin.